Une Histoire du Petit Prince Dark.

Il faut imaginer le Petit Prince malheureux.

 

Le Cri des Choses.

Il avait été une fois un petit blond.

Lui était l’autre, le petit brun : l’oublié.

Il y avait eu des temps difficiles, d’abord.

Il avait fallu traverser des paysages froids et amers… -Ouhaa! Ouhaa! faisait le vent!- mais chaque fois le printemps revenait, réchauffait, rénovait.

Cette leçon chèrement acquise, il s’était mis à marcher avec une nouvelle et fière assurance. Certains chemins plus fleuris que d’autres lui provoquaient même des petits sauts de cabri incontrôlables, comme un rhume des foins qui arrive sans prévenir. Hop. Hop! Hop! faisait le cabri.

Une fois, il avait même croisé un renard, mais comme il y avait un joli papillon bleu sur la tête rousse du goupil en ballade, le petit Dark, car tel est son nom, organisa sa première chasse au papillon. Le renard s’en alla d’un côté, en haussant les épaules, et de l’autre côté, le petit Dark poursuivit les ailes bleues qui lui chatouillaient les yeux comme jamais avant ne l’avait fait du bleu. Bloubloublou!!! faisait le bleu sur ses yeux. Il ramassait en courant des petites pierres du chemin qu’il choisissait avec un bord aiguisé pour mieux assommer le bijou d’émeraude, il gambadait en zigzaguant au milieu des herbes hautes, il se figeait comme un félin à l’arrêt.

Cette fois-là, sa chasse fut victorieuse et cela lui donna confiance. Turlututu! faisait la confiance.

Une autre fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.