Psychanalyse divine: quel croyant êtes vous?

Freud parle d' »acte manqué »… Quelquefois, nous faisons de travers ce que nous avions prévu de faire tout droit. Il s’agit, nous dit Freud, comme le lapsus, de la manifestation au grand jour de conflits psychiques inconscients.

Prenons un exemple concret: de passage chez un ami, vous oubliez une bible qu’un illuminé vient de vous offrir dans la rue… Quelle signification cet « acte manqué » peut-il recouvrir? Plusieurs hypothèses s’offrent à nous:

1- Perturbé par la qualité du repas offert par votre ami, vous l’invitez ainsi, sans en avoir l’air, à revenir aux fondamentaux de la charité chrétienne.

2- Au contraire, c’était tellement bon que dieu vous semble, dans ce monde, pouvoir exister et comme vous n’êtes pas du genre à perdre du temps, vous avez commencé l’évangélisation de votre ami.

3- Dans l’idéal, cette bible, vous auriez voulu la jeter dans une poubelle en feu autour de laquelle vous auriez tourné frénétiquement en poussant des petits cris rauques et sataniques… mais, vous n’aviez pas de briquet sur vous.

4- Même envie que ci-dessus mais c’est l’amour de la littérature qui a retenu votre bras même pas vengeur.

5- Idem aux hypothèses 3 et 4 mais, cette fois, c’est votre fibre écologiste qui a eu le dessus: vous n’avez pas vu de poubelle jaune…

6- Vous l’aviez déjà lu et même la première fois, vous aviez trouvé que le personnage principal manquait de crédibilité: vous invitez donc inconsciemment votre ami à en réécrire les passages les plus bâclés.

7- Notre dernière hypothèse (car la psychanalyse n’explique pas tout): c’est peut-être là l’un des premiers signes de la maladie d’Alzheimer et dans ce cas, que vous lisiez ou non la bible n’a plus guère d’importance… sacré veinard!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.