Qui es-tu Bô?

Je suis la poussière sous le tapis,

je suis le mystère et la poésie,

je suis le lampadaire sous la pluie,

toute lumière au creux des nuits.

Je suis l’ailleurs et le nulle part,

la grande frayeur dans l’armoire.

Je suis le savant qui s’ignore,

la rage dedans,

le reste dehors.

Je suis immense et ridicule,

le non-sens où tout bascule.

Je suis d’yeux, la paire,

qui tout au mieux désespère.

 

Je suis BÔ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.