Festival de cinéma déprimé…

Ici, et suite à l’enthousiasme délirant provoqué par l’article « Éloge de la déprime », nous vous proposons donc de cultiver votre déprime en regardant l’un ou l’autre des quelques films déprimés sélectionnés arbitrairement ci-dessous.

Ce sont, dans leur genre, de vrais chefs-d’oeuvre du 7ème art, injustement ignorés parfois.

Précisons que cette page ne peut contenir de liens de téléchargement (avec des flèches qui clignotent pendant qu’on y est!?!), puisque c’est illégal et que la loi c’est la loi… Ce serait déprimant d’imaginer autre chose.

Trois perles rares, donc, que vous aurez à coeur d’acheter sur Amazon:

  • Un film réalisé en 1974, par Georges Perec et Bernard Queysanne: Un Homme qui Dort

fleche-clignotex

  • Un film réalisé en 2014 par Guillaume Kerven et Benoît Delépine: Near Death Experience

fleche-clignotex

  • Un film d’animation réalisé en 2015 par Duke Johnson et Charlie Kaufman: Anomalisa

fleche-clignotex

Nous concluons…

« Un film déprimé n’est pas un film déprimant. »…

Ou alors:

« Un film primé à Cannes peut être déprimé à Dunkerque. »…

Ouais…

Bof…

Sinon, vous pouvez aussi voter pour votre film déprimé préféré:

Et la Défense d'Or du premier festival du cinéma déprimé est attribué à...

View Results

Loading ... Loading ...

Et si l’envie de voter vous manque, vous pouvez aussi ne rien faire…

1 commentaire sur “Festival de cinéma déprimé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.