Dernier acte pour les nuls.

Dans la vie de tous les jours, une situation peut très vite dégénérer et devenir incontrôlable.

Vous pouvez perdre la vie en un clin d’oeil, au moment le moins attendu, et c’est pourquoi le bon sens commande de prévoir votre dernière action à ce moment là.

Vous ne trouverez ici que des conseils pour se préparer à une mort subite. Nous nous intéresserons seulement aux évènements fulgurants et inattendus.

Quelle notoriété laisserez-vous derrière vous? Quelle dernière posture prendre? Notre époque est ultra médiatisée, et, quoi que vous en pensiez, vous ne pourrez y échapper. Voici quelques paramètres à prendre en compte.

  • Vous n’aurez peut-être que peu de temps pour vous préparer, votre action se doit d’être brève et efficace.
  • Votre analyse de la situation doit être rapide, et votre dernier acte doit être préparé à l’avance, afin d’agir de façon réflexe. Cela nécessite un entraînement pour ne pas se faire surprendre.
  • Il faudra nécessairement utiliser des moyens réduits et proches de vous, les textos, tweets, sms, mms sont à bannir (surtout si vous avez des gros doigts, comme c’est mon cas).

Voici une base de réflexion pour vous. Cette liste n’est pas exhaustive:  n’hésitez pas à l’enrichir.

Vous souhaitez laisser un signe distinct au monde (une postérité) après un attentat à la bombe, voici quelques idées :

  • Pourquoi ne pas faire un signe de paix avec vos doigts, par exemple un coeur.coeurDoigts Une façon simple de dire :

    « A tout le monde, à tous mes amis, je vous aime,  je dois partir. »

  • Vous pouvez mettre votre langue contre un mur, ou mettre vos bras en V langue(signe de victoire sur la barbarie), ainsi le souffle de l’explosion laissera ces marques sur les murs (façon grotte de Lascaux).
  • Si vous choisissez de vous cachecraneDeformer derrière une porte (ne comptez pas sur la protection de la porte dans un espace fermé), prenez soin de regarder par le trou de la serrure.

Ces petits gestes permettront aux médecins légistes de vous identifier plus facilement et, surtout, avant tous les autres.

Les plus courageux tenteront peut-être de renverser la situation en leur faveur. Il n’y a pas de certitude de réussite, mais c’est quelque chose qui se tente dans ce genre de situation. Bien sûr, vous ne disposez que de peu de temps, votre challenge est de convaincre en quelques secondes.

  • La projection empathique. bonoboIl faut surjouer la bonté: c’est l’effet « Kawaii ». Pour l’incarner, ouvrez grand vos yeux, faites vous tendre et joufflu et souriez. L’effet escompté est une empathie qui déstabilise vos agresseurs.
  • Entonnez un chant islamique. Bien sûr il faut l’apprendre à l’avancehekel_et_jekel. Vous pouvez par exemple sélectionner la première sourate du coran (la sourate Al Fatiha). En voici une retranscription phonétique approximative:

    bismila yurama nyuraiiii (Au nom d’Allah le tout miséricordieux, le très miséricordieux)

    alamdulila yurbilalami (louange à Allah, seigneur de l’univers).

Enfin, n’oubliez pas que la fin est inéluctable, et que vous n’aurez pas le temps de souffrir. Libérez-vous de cette inquiétude qu’est la peur de mourir. Ainsi, c’est avec légèreté que vous goûterez les plaisirs de la vie qui doivent être vos seules quêtes.

 

3 commentaires sur “Dernier acte pour les nuls.

  1. Un article vital! Je suis déjà en train d’apprendre le début de la sourate… quant à la traduction, ma foi, ça me paraît secondaire: depuis quand faut-il comprendre les conneries qu’on est en train de dire quand on est croyant? La traduction, c’est haram!

  2. Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
    Louange à Allah, Seigneur de l’univers.
    Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
    Maître du Jour de la rétribution.
    C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
    Guide-nous dans le droit chemin,
    le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.
    FATWA FATWA FATWA TAS DE MISERABLES CHIENS MECREANTS.

    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
    Louange à Allah, Seigneur de l’univers.
    Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
    Maître du Jour de la rétribution.
    C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
    Guide-nous dans le droit chemin,
    le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.

    1. Cher monsieur Lamimolha,

      j’ai  suivi votre raisonnement avec intérêt et je me demande si vos conclusions ne sont pas un peu excessives.

      Très cordialement à vous et au plaisir de vous relire.

      Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.